Canonnades aux Saintes

Après la Thaïlande en 2003, l'exploration annuelle des tops spots catasportifs de la planète se poursuit avec Anne aux Saintes du 16 au 27 février 2004, dans le cadre d'un stage UCPA Catamaran Evolution Impressions ventues, ensoleillées et punchy. Allez, on s'le fait jactance façon Gab1.

 

Speech d'introduction

Catamaran Evolution c'est un concept et pas un niveau. Id est HC 16 full-time. Tant mieux, on est là pour çà.

Jour premier

Vélo jusqu'à la base nautique. On en chie notre race. Donc suée. Découverte du matos. Des GV qui coulissent. Le rêve. Ambiance windy pour un début. Beau Play-Sea Arena. Dessalages en pagaille. On se met nous aussi à la cloche. Clip-clap première. Eric nous aide à finir le plan. Aprèm en gréément Easy. Les marques se retrouvent.

 

Jour suivants

Narrés en vrac. Ecumage de l'archipel. Terre de Haut. Terre de Bas. L'îlet Cabri. Grand îlet. Le Pâté. Alizés régular. Mer plutôt plate. Cà change de la maison. Cà c'est pour le cadre. Pour la nav. De grands bords downwind full-speed. Un, particulièrement marquant. Combat de domination pour une vague avec Alain, aka le Grand Schtroumpf, & Katia et Eric & Pascal. Un grain aussi. Couleurs lunaires. Des louvoyages entre les croiseurs au mouillage. Un peu de casse quand même, pour faire bonne mesure. Chariot GV pété. Came coincée. Chez Cécile. Salle de débriefing. Punch Coco, Gin Fizz, Daïquiri et consorts. T'as de beaux yeux mon p'tit. Y brillent. Retour en vélo e pericoloso.

 

Digression

Notre mono. Olivier, aka Voyou. Mélange de Rahan et d'Iggy. Economique en mots. Debriefing à la Corsair. Avec toujours autour du cou une montre et un schlass pour pavé à point sauce poivre enchassé dans une protection de cadène de hauban. Oeil de Lynx aussi. Anne ne s'est toujours pas remise d'un Ton arrivée, elle était vraiment à chier pour cause de relevage de safran à 30 m du bord. Pour ma pomme, Règle ton chariot et avance-toi. Cà m'apprendra à conseiller le barreur. Déformation professionnelle. En résumé. Le mot juste. Fulgurant. Efficace. Pédagogue. Un p'tit côté Breton. Un grand merci en tout cas.

Jour avant-dernier

Journée off. On zappe la régate. Rebuffade des canassons. Tafiottes. Broutage snorkelien des herbes des fonds de Pompierre. Les poissons viennent observer les bêtes du neuf-trois.

 

Jour dernier

Arrivée cata sous le déluge sonore carnavalien des sounds-systems Saintois. Pour un bon sound-system, prenez un pick-up, chargez-le d'une bonne demi-douzaine d'enceintes avec le pota de l'ampli règlé sur max, saupoudrez de 2 claviers et d'une basse, ajoutez, dans l'ordre, une vingtaine de percussions et une quarantaine de danseuses le tout habillé avec les couleurs chamarées de l'arc en ciel. Après c'est simple, vous suivez le chanteur : awancez, à droite, à gauche, weculez, sautez.

 

Digression bis

L'UCPA. Première pour l'ancien Glandos. Stagiaires sympas. Salam à nos acolytes. Gros niveau cata. Beaucoup d'adeptes du revenez-y annuel. Les Saintes sont de belles salopes. Pas réussi à soudoyer la chef bectance pour recette sauce Chien. Ambianceur ludique et malin. Blind test musical. Ai pas trouvé Maya l'abeille ni grand-chose. Twin Peaks si.

 

Stage terminé

Roue libre. Séjour en location à la maison Hamousin. Chouette villa. Tout confort. Même idoine avec marmaille. Superbe vue sur la rade. Pour trouver c'est simple, c'est en face du coucher de soleil. Les iguanes aiment le balcon pour prélassage. Comme nous. Visite au Fort Napoléon. Photos pano. Les Saintes c'est une histoire de canons.

 

Conclusion

Au retour, je pavoise auprès de mes potes. Beaucoup appris. Pratiqué à foison. Ai franchi un cap, que dis-je, une péninsule. Détendu. Bronzé. Méf pour la caillera Binicaise. Riton monte à la volée. En Bretagne, c'est rafaleux, pluvieux voire neigeux, plein de marées & de courants, mer hachée et parfois croisée, bistouk de 2 cm pour cause de flotte à 4°C, pas de bikini sur la playa. CQFD !

Copyright 2010-2100 Foamtoucher